Vous êtes sur: Accueil Articles - Dossiers La conchyliologie
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Rechercher

Groupe Numismatique Provencal de Saint Raphaël et Fréjus

La conchyliologie - L'Afrique

Index de l'article
La conchyliologie
L'Afrique
L'Amérique
L'Asie
L'Europe
Toutes les pages

 L' Afrique

 

 Au Xè et XIè siècle les CAURIS, MARGINELLES et OLIVES sont les coquillages les plus couramment affectés aux échanges. Les Cauris Cypraea annulus et Cypraea moneta, Cypraea caurica ou Erronea caurica Linné, Cypraea onyx, Cypraea argus, Cypraea eglantina étaient utilisés autour du Golfe du BENIN depuis le SENEGAL jusqu'au fleuve Congo, répandus par les marins arabes, juifs et européens.

Les Cauris servaient souvent de lest dans les navires, puis échangés en "monnaie". Ils étaient enfilés par "liasses" de 12, 20, 40 ou 100 unités selon le système monétaire du lieu.

A l'instar des Cauris, les MUSANGA, disquettes de coquillles d'escargot de l'Achatiana monetaria qui avaient cours dans certaines contrées étaient enfilées par un trou central pour faire des "colliers".

LES MARGINELLES avaient cours dans la boucle du NIGER.

L'OLIVANCILLARIA NANA (Ki-Kongo) a eu cours dans le royaume du CONGO jusqu'au 16ème siècle et a été dénomé le NZIMBU.

De 1850 à 1860, 35.000 tonnes de MONETARIA MONETA envahirent l'Afrique et furent échangés contre de l'huile de Palme, puis contre des ESCLAVES.

 

 

La colonisation Européenne (1886) amenera la disparition progressive de ce type de monnaie dont l' utilisation fut interdite par la loi dans les colonies françaises.

Au XVIè siècle on aurait pu échanger

     20 à 30 Pesos originaire d' Amérique du Sud contre 1 CAURI.

Fin XIXè siècle

     En OUGANDA, dans la tribu BAGANDA

Une vache valait

 2.500 CAURIS

Une défense d'ivoire de 30 Kg valait

 1.000 CAURIS

Une chèvre valait

500 CAURIS

Une pipe valait

 de 50 à 100 CAURIS

Un poulet valait

 25 CAURIS

      A ZANZIBAR

 Un Thaler de MARIE - THERESE s'échangeait contre

Appelé "Le Dollar à la Grosse Dame" le long de la mer Rouge et sur la côte

orientale d' Afrique

5000 CAURIS

 

 

     Dans les COLONIES FRANCAISES

 Soit 10 Centimes valaient
 400 CAURIS
 Soit 1 Franc valait
 1.000 CAURIS

 

 

Au SOUDAN ou au DAHOMEY, la FRANCE accepte jusqu' en 1907 pour le paiement des impôts 20.000 CAURIS pour 7 Francs

 

 

Carte postale période 1905-1915 avec pour légende: Afrique occidentale Française 1062. SOUDAN - Effet produit par une poignée de "Kawris" (Coquillages-Monnaie) jetés au milieu d'une foule.

 

 

 

 

On raconte en 1949 que dans le Sud-Est du NIGER, il fallait 70.000 Porcelaines pour acheter une EPOUSE.

De nos jours, seuls les Cauris circulent encore, très timidement entre les peuples du Sud-Ouest du BURKINA FASO et du Nord du GHANA. C'est la seule région du monde ou ces coquillages ont réussi à sauvegarder leur rôle monétaire.



 

Dernières annonces