Vous êtes sur: Accueil Articles - Dossiers La conchyliologie
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Rechercher

Groupe Numismatique Provencal de Saint Raphaël et Fréjus

La conchyliologie

Index de l'article
La conchyliologie
L'Afrique
L'Amérique
L'Asie
L'Europe
Toutes les pages

La monnaie coquillage.

Pratiquement tous les continents ont été intéressés par le troc des coquillages pendant trois millénaires.

 

La Monnaie Primitive

La Conchyliologie et la Numismatique

Le coquillage a été utilisé dès l'aube de l'humanité comme élément de parure, objet magique ou religieux car imputrescible.

 

Il a été trouvé:

En LIGURIE dans des tombes datant de l'AURIGNACIEN (environ 30.000 ans avant notre ère) des squelettes qui portaient des parures de coquillages.

En EUROPE CENTRALE, dans des gisements datant de l'homme de Cro-Magnon, entre 20.000 et 10.000 ans avant J.C, des Cypraeacassis rufa (Océan Indien) qui prouvent qu'il existait des échanges avec des contrées lointaines.

On retrouve donc fréquemment des coquillages dans des gisements préhistoriques sans que l'on puisse savoir s'il s'agissait alors de MONNAIES.

En Chine dans les régions ou les Cauris sont les plus rares, vers le 8ème siècle (Avant JC) dans la principauté de TCH'OU apparaissent des Cauris coulés dans le bronze. Ils ont la valeur d'un coquillage: Un Pai. Les Pai se retrouvent surtout dans le Sud du Yunnan. Les Anglais ont surnommé cette monnaie"ant-nose" car la tradition, confirmée par les fouilles archéologiques, rapportent qu'elle était introduite dans les narines des défunts pour empêcher les fourmis d'y pénétrer. Son apparence de figure humaine grimaçante l'a également fait surnommer "ghost'head", la tête de fantôme.

Les Cauris figurent de nos jours encore, symboliquement, sur des monnaies:

de GUINEE : 50 Cauris de 1971

de GHANA : ONE CEDI de 1979 et 1984 - 20 CEDI de 1991 - 200 CEDI de 1996

 



 

Dernières annonces